Spacer

 

Google Translate

IPEN

A Toxics-Free Future

JVE Press Release Global Elimination of Lead Paint Week of Action

Abidjan, Côte d’Ivoire.

Beaucoup de peintures vendues en Côte d’Ivoire pour un usage domestique contiennent le métal toxique qu’est le plomb et ne serait pas autorisées à la vente dans l'Union européenne, les États- Unis ou d'autres pays fortement industrialisés, conclut une nouvelle étude publiée aujourd'hui à Nairobi et Genève par le Programme pour l'Environnement des Nations Unies (PNUE). L'ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE) Côte d’Ivoire a participé à l'étude du PNUE, en achetant des échantillons de peinture vendues sur le marché ivoirien pour le test, et annonce les résultats nationaux de l'étude aujourd'hui.

" De par ces temps qui courent, c’est à franchement couper le souffle que les parents qui peignent les aires de jeu de leur enfant en rouge gai, ou  remettant un jouet repeint à leur enfant puissent, sans aucune faute de leur part, les exposer à un produit toxique pernicieux et néfaste : le plomb », a déclaré Nick Nuttall, Porte-parole et Directeur de la Communication du PNUE.

« Chaque année, selon les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé, l'exposition des enfants au plomb contribue à une estimation de 600.000 nouveaux cas de déficience intellectuelle », a a-t-il ajouté. " Ce rapport vise à catalyser l'action en sensibilisant les gouvernements, les fabricants et les consommateurs non seulement que le problème existe, mais qu’il existe des alternatives sans plomb à bon marché et déjà en cours d’utilisation qui peuvent faire baisser ce fardeau de santé dans un très court laps de temps. "

" En 2002, lors du Sommet mondial sur le développement durable, les gouvernements ont convenu d’un objectif que d’ici 2020 les produits chimiques doivent être utilisés et produits de manière à  minimiser les effets défavorables importants sur la santé humaine et l'environnement. Des mesures pour interdire la peinture à teneur excessive de plomb aidera atteindre cet objectif d’ici 2020 », a déclaré M. Nuttall.

Le plomb dans les peintures domestiques a été réglementé dans la plupart des pays fortement industrialisés depuis plus de 40 ans. Les États-Unis et le Canada ont récemment établi une limite réglementaire de 90 parties par million (ppm) de plomb en réponse aux préoccupations croissantes que les expositions, même à faible teneur en plomb sont dangereuses pour les enfants. D’autres pays ont établi des limites réglementaires de 600 ppm de plomb dans les peintures.

Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE –CI) a échantillonné 30 pots de peinture à huile à usage domestique des magasins de la ville d’Abidjan et alentours  de 7 marques différentes.

 Les échantillons ont été expédiés pour être analysés afin de déterminer leur teneur en plomb par le Laboratoire de la santé des travailleurs du Wisconsin aux Etats-Unis. Les résultats ivoiriens clés dans le rapport du PNUE comprennent les points suivants:

La plupart des peintures de la Côte d’Ivoire qui ont été testés ne répondait pas aux normes réglementaires de la plupart des pays fortement industrialisés.

Sur un total de trente (30) pots neufs de peintures décoratives achetées en Côte d’Ivoire, 20 pots contenaient de la peinture décorative à huile et 10 pots contenaient de la peinture antirouille.

Des vingt peintures décoratives testées, quatorze (70%) avaient des concentrations de plomb supérieures à 90 ppm, treize (65%) avaient le plomb à des concentrations supérieures à 600 ppm. Cinq des échantillons de peinture (25%) avaient le plomb en concentration supérieure de 10.000 ppm avec un maximum de 42.000 ppm.

Des peintures avec des niveaux extrêmement élevés de plomb sont disponibles à la vente en Côte d’Ivoire. En effet, cinq des échantillons de peinture (25%) avaient le plomb en concentration supérieure de 10.000 ppm avec un maximum de 42.000 ppm.

La plupart des marques de peintures testées produisent de la peinture à forte teneur en plomb.
Au moins un échantillon de cinq parmi les sept marques analysées contenait plus de 10.000 ppm de plomb. Ces marques étaient: Seigneurie,  Topline, Super, Deluxe, Magic, Jaline et une marque anonyme fabriquée par un particulier et vendue sur le marché noir. L'échantillon avec la concentration en plomb la plus élevée (42 000 ppm) est une peinture jaune de la marque Deluxe.

Un seul échantillon pour la marque de peinture Jaline a été testée : une peinture blanche qui ne contient pas de plomb détectable. Trois ou quatre échantillons ont été prélevés pour les six autres marques. Les quatre échantillons de peinture de marque Seigneurie étaient tous à proximité ou au-dessous de la limite de détection du plomb : le plus élevé avait seulement 16 ppm de plomb. La plupart des échantillons de peinture des cinq autres marques contenaient des niveaux élevés de plomb à la moyenne allant de 5930 ppm à 19700 ppm de plomb total. Un ou plusieurs échantillons de chacun de ces cinq marques contiennent du plomb au-delà de 10.000 ppm. 

Pour ce qui est des couleurs, les peintures aux couleurs vives avaient la teneur en plomb élevée.
En moyenne, les peintures jaunes testés avaient des concentrations plus élevées de plomb, les peintures blanches testés avaient les concentrations les plus faibles et les peintures rouges testés étaient intermédiaires.

Il n'existe actuellement aucune loi ou règlement en Côte d’Ivoire qui contrôle ou limite la teneur en plomb des peintures utilisées pour la décoration des ménages en Côte d’Ivoire. Selon le rapport du PNUE, «Les niveaux élevés de plomb dans les peintures testées suggère que le plomb dans les peintures décoratives à huile posent potentiellement le risque pour la santé des enfants dans les régions de la Côte d’Ivoire où ces peintures sont utilisées sur les façades intérieures ou extérieures des maisons ».

L’étude du PNUE sur le plomb dans les peintures décoratives à huile, a analysé les peintures provenant de neuf pays de différentes régions : l'Argentine, l'Azerbaïdjan, le Chili, la Côte d' Ivoire, l'Éthiopie, le Ghana, le Kirghizistan, la Tunisie et l'Uruguay. Les résultats de la Côte d’Ivoire étaient similaires à ceux de ces autres pays de l'étude qui n'ont pas encore adopté une législation nationale ou d'un décret contraignant pour contrôler la teneur en plomb des peintures qui sont fabriqués, importés, vendus et utilisés dans le pays.

L'étude de neuf pays et la préparation du rapport du PNUE a été coordonnée par IPEN, un réseau mondial d'ONG environnementales et de santé qui a collecté et analysé les peintures décoratives en vente sur le marché dans plus de trente pays en développement et des pays à économie en transition.

Le plomb dans la peinture est un problème parce que les surfaces peintes se détériorent avec le temps et même quand on les gratte sur les surfaces peintes. Si la peinture contient du plomb, ce dernier contaminera la poussière domestique et les sols qui entourent la maison. Les enfants ingèrent le plomb des poussières et des sols de par leur comportement normal à porter la main à la bouche. Les dommages sur l'intelligence des enfants et leur développement mental se produisent, même lorsqu'il n'y a pas de signes évidents ou cliniques d'intoxication au plomb. Les récentes lignes directrices de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) indiquent qu'il n'y a pas de niveau d'exposition au plomb acceptable connu pour enfants.

L’exposition au plomb a tendance à diminuer l’intelligence des enfants, leur performance scolaire, et leur productivité continue à l’échelon national dans le cadre de la force de travail.

Une étude récente a examiné l'impact économique de la réduction de la productivité de l'enfance liée à l’exposition au plomb sur les économies nationales et estime une perte cumulée totale de 977 milliards de dollars par an pour tous les pays à revenus faible et moyen. La perte économique estimée pour l’Afrique était de 134,7 milliards de dollars soit 4,03% du produit intérieur brut (PIB).

FIN

Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE) Côte d’Ivoire

JVE Côte d’Ivoire a été créé en Février 2008 et a son siège à Abidjan- Riviera Faya. Nos domaines d’activités sont les changements climatiques, la biodiversité et la sécurité chimique, le développement communautaire, l’éducation environnementale et les énergies renouvelables. Dans le domaine de la sécurité chimique, JVE Côte d’Ivoire a un intérêt particulier pour les métaux lourds parmi lesquels se trouve le plomb.

IPEN est une organisation mondiale de premier plan de 700 organisations non gouvernementales de 116 pays qui travaillent à protéger la santé humaine et l'environnement contre les dommages causés par l'exposition aux produits chimiques toxiques.

Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE). La mission du PNUE consiste à fournir un leadership et encourager la coopération pour protéger l'environnement en inspirant, en informant et aidant les nations et les peuples à améliorer leur qualité de vie sans compromettre celle des générations futures. Avec l'Organisation mondiale de la Santé, le PNUE gère l'Alliance mondiale pour l'élimination de plomb dans la peinture (GAELP). L'objectif général de GAELP est d'éliminer progressivement la fabrication et la vente de peintures contenant du plomb et, finalement, d'éliminer les risques d'une telle peinture.


Contactez :

Dominique Bally KPOKRO, Email: ballynicus@hotmail.com; twitter: ballynicus

Ange David BAIMEY, Email: jve.ivoire@yahoo.fr;

Le rapport, Lead in Enamel Decorative Paints: National Paint Testing Results: A Nine Country Study  est sur le lien http://www.unep.org/hazardoussubstances/LeadCadmium/PrioritiesforAction/LeadPaints/FocalAreasofWork/GAELP/tabid/106381/Default.aspx

Childhood Lead Poisoning, World Health Organization, 2010, Pages 31-2; http://www.who.int/ceh/publications/leadguidance.pdf and Blood Levels in Children Aged 1-5 Years – United States, 1999-2010, Morbidity and Mortality Weekly Report, Centers for Disease Control and Prevention.  http://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm6213a3.htm?s_cid=mm6213a3_w  See also: UNEP Report: Lead in Enamel Decorative Paints, National Paint Testing Results: A Nine Country Study, Section 3. Lead Exposure and its Health Effects.

Economic Costs of Childhood Lead Exposure in Low­ and Middle­ Income Countries, by Teresa M. Attina and Leonardo Trasande: Environmental Health Perspectives; DOI:10.1289/ehp.1206424; http://ehp.niehs.nih.gov/1206424/ . Voir aussi : UNEP Report: Lead in Enamel Decorative Paints; National Paint Testing Results: A Nine Country Study, Section 3. Lead Exposure and its Health Effects.  

Document Type: