Spacer

 

Google Translate

IPEN

A Toxics-Free Future

Le Cameroun a Interdit les Peintures au Plomb

Cameroon Has Already Banned Lead Paints

English version following

Des mesures fortes s'imposent pour faire appliquer la réglementation en vigueur limitant le taux de plomb dans les peintures à 90 ppm

(Yaoundé) : La célébration de la semaine d'action internationale pour la prévention de l'intoxication au plomb sous l'égide des Nations Unies du 20 au 26 octobre 2019 est une occasion pour un appel au respect de la règlementation nationale limitant à 90 ppm le taux de plomb dans les peintures au Cameroun. 

En effet, le 21 septembre 2017, le Cameroun a été le tout premier pays africain à réglementer le taux de plomb dans les peintures conformément à la norme internationale de 90 ppm promue par l'Alliance Mondiale pour l'Elimination des Peintures au Plomb codirigée par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Deux ans après, une étude du Centre de Recherche et d'Education pour le Développement (CREPD) indique que sur plus d'une quinzaine d’acteurs : (i) seuls les trois plus grands fabricants locaux et une seule PME informent les consommateurs à travers l'étiquetage portant le taux de plomb dans leurs produits ; (ii) Les peintures d'importation ne portent pas d'étiquette indiquant le taux de plomb qu'elles contiennent ; (iii) Aucun des fabricants locaux ni les marques d'importation n'avertit le consommateur Camerounais sur les dangers du plomb par le biais de l'étiquetage sur les pots de peinture; (iv) De nombreux pots de peinture fabriquées avant le 21 septembre 2017 et susceptibles de contenir plus de 90 ppm de plomb sont encore sur les étalages des commerces et grandes surfaces.

« Le Centre de recherche et d'Education pour le Développement (CREPD) voit en de tels manquements, de sombres perspectives pour la santé et l'environnement et appelle les pouvoirs publics à prendre des mesures fortes » a déclaré Dr. Gilbert KUEPOUO, Coordinateur du CREPD, membre du Partenariat Mondial pour l'Élimination des Peintures au Plomb.    

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), « l'exposition au plomb affecte la santé humaine, en particulier les enfants. Il n'y a pas de niveau connu d'exposition au plomb qui soit sans effets nocifs. Même de faibles niveaux d'exposition au plomb à l'enfance peuvent causer des problèmes de santé tout le long de la vie à l'âge adulte. » 

« Le plomb est particulièrement dangereux pour le cerveau en développement des enfants et peut entraîner une réduction du quotient intellectuel (QI) et de la durée de l'attention, une capacité d'apprentissage altérée et un risque accru de problèmes de comportement. Ces effets sur la santé ont également des coûts économiques importants pour les pays », a déclaré l'OMS.

Le Président de la Ligue Camerounaise des Consommateurs (LCC), M. Delor Magellan KAMSEU KAMGAING déclare que « les consommateurs camerounais ont droit à l'information sur le taux de plomb contenu dans les peintures commercialisées au Cameroun en vertu de l'arrêté du MINEPDED du 21 septembre 2017 » et affirme que « des campagnes de dénonciations et d'appels aux sanctions seront lancées contre les fabricants et les distributeurs des produits de peintures ne portant pas le taux de plomb sur leurs étiquettes. »

Journalistes : Pour plus d'information contacter le CREPD. Tel: 242 82 50 94; email: crepdcentre@yahoo.com 

--------------------

Strong measures are needed to enforce current regulations limiting lead levels in paints to 90 ppm

(Yaoundé): The celebration of the United Nations-led International Week of Action for the Prevention of Lead Poisoning from 20 to 26 October 2019 is an opportunity for a call for compliance with national regulations limiting at 90 ppm the lead level in paints in Cameroon.

Indeed, on 21 September 2017, Cameroon was the first African country to regulate lead levels in paints in accordance with the international standard of 90 ppm promoted by the Global Alliance to Eliminate Lead in Paint co-led by the United Nations Environment Programme (UNEP) and the World Health Organization (WHO). Two years later, a survey by the Centre for Research and Education for Development (CREPD) indicates that out of more than 15 actors: (i) only the three largest local manufacturers and a single SME inform consumers through label about the concentration of lead in their products; (ii) Imported paints do not have a label indicating the level of lead they contain; (iii) None of the local manufacturers or import brands warn Cameroonian consumers about the dangers of lead through labeling on paint cans; (iv) Many paint manufactured before 21 September 2017 and likely to contain more than 90 ppm of lead are still on the shelves of shops and supermarkets.

"The Centre for Research and Education for Development (CREPD) sees such shortcomings as a bleak outlook for health and the environment and calls on governments to take strong action," said Dr. Gilbert KUEPOUO, Coordinator of the CREPD.

According to the World Health Organization (WHO), "lead exposure affects human health, especially children. There is no known level of lead exposure that is without harmful effects. Even low levels of lead exposure in childhood can cause health problems throughout life in adulthood. "Lead is particularly dangerous to children's developing brains and can lead to reduced intellectual quotient (IQ) and attention, impaired learning ability and an increased behavioural disorder. These health effects also have significant economic costs for countries," said WHO.

The President of the Cameroon Consumers League (LCC), Mr. Delor Magellan KAMSEU KAMGAING states that "Cameroon consumers are entitled to information on the level of lead contained in paints marketed in Cameroon under the order 21 September 2017 " and states that "denunciation  campaigns, as well as calls for sanctions will be launched against manufacturers and distributors of paint products that do not have indication of lead levels on their labels."

Media : For more information, contact CREPD. Tel: CREPD. Tel: 242 82 50 94; email: crepdcentre@yahoo.com