Spacer

 

Google Translate

IPEN

A Toxics-Free Future

Le Réseau International salut l’appel du Rapporteur Spécial des Nations Unies pour une Réglementation Globale des Pesticides

Genève, Suisse - Pesticide Action Network (PAN) International salut la publication ce jour, le rapport sur l’utilisation des pesticides agricoles,  par le Rapporteur Spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation. Le Rapporteur Spécial, Mme. Hilal, a présenté aujourd’hui son rapport au cours de la 34ème session du Conseil des Nations Unies sur les Droits de l’Homme. Elle a signalé les impacts continus des pesticides sur l’Homme, l’Environnement et les Droits de l’Homme et la difficulté à rendre responsable l’industrie des pesticides de ces effets et a recommandé que : 

la communauté internationale doit préparer un traité complet et contraignant pour règlementer les pesticides dangereux durant tout leur cycle de vie en tenant compte les principes des droits humains.

PAN soutient pleinement cette recommandation et urge la communauté internationale à commencer, sans tarder le processus de négociation de ce traité. Un tel traité contraignant permettra l’élaboration de politiques de réduction de l’utilisation des pesticides dans le monde entier et de développer des cadres pour l’interdiction, l’élimination des Pesticides Extrêmement Dangereux (HHPs) et la promotion de l’agro-écologie. 

En 2015, l’Approche Stratégique pour la Gestion Internationale des Produits Chimiques (SAICM), une charte de politique Internationale de promotion de la sécurité chimique dans le monde, a finalement reconnu les HHPs comme un « sujet à problème ». La SAICM recommande de remplacer les pesticides chimiques par des approches agricoles durables et peu toxiques, tels que les pratiques basées sur l’agro-écologie.

Le seul mécanisme mondial, oeuvrant pour une gestion complète des produits chimiques, la SAICM, cessera d’exister en 2020, sans avoir réussi à réduire significativement les empoisonnements dûs aux pesticides. Le temps est venu de mettre en pratique la recommandation du Rapporteur Spécial de l’ONU pour un traité contraignant pour réglementer les pesticides dangereux durant tout leur cycle de vie.

Sarojeni Rengam, Directrice Exécutive de PAN Asie Pacifique soutiens entièrement l’idée d’un nouveau traité contraignant et déclare que « la SAICM prendra fin en 2020. Le besoin d’un traité international contraignant pour la gestion des pesticides devient évident et il y a un besoin urgent de continuer le travail entamé par la SAICM. Cela est impératif pour protéger les droits des hommes à l’alimentation ainsi que de protéger les populations vulnérables comme les enfants, les travailleurs agricoles et d’autres, des effets néfastes des pesticides utilisés dans l’agriculture conventionnelle dans plusieurs parties du monde. »

Javier Souza, Coordinateur de RAPAL, PAN Amérique Latine, estime que « les droits de l’homme à l’alimentation ne signifie pas seulement l’accès à la nourriture, mais à une nourriture de bonne qualité. L’utilisation massive des pesticides, des engrais, et des semences génétiquement modifiées ont abouti à une perte de la qualité nutritionnelle des aliments. PAN International demande qu’il y ait un mécanisme contraignant, au niveau mondial, qui promeut les méthodes agro-écologiques de la production alimentaire avec la mise en place d’agroécosystèmes durables, viables et résilients ». 

PAN International a beaucoup ouvré sur la question des Pesticides Extrêmement Dangereux (HHPs) en agriculture et a publié une nouvelle version de la liste des HHPs en Décembre 2016. Susan Haffmans de PAN Allemagne déclare que « les Pesticides Extrêmement Dangereux contribuent beaucoup aux problèmes de santé et d’environnement dans le monde entier. It n’y a pas « d’utilisation sécuritaire » des pesticides dangereux. Pour la sauvegarde des générations futures, la communauté internationale doit maintenant agir et accepter un traité contraignant pour la réglementation et à la fin, éliminer les Pesticides Extrêmement Dangereux et promouvoir des alternatives agro-écologiques. »

Ayant été témoigne des succès de l’agro-écologie dans la promotion d’une bonne santé et d’un environnement sain, Abou Thiam, Directeur de PAN Afrique  ajoute que : « l’agriculture à travers le monde ne peut plus être dépendante d’une utilisation intensive des ressources et destructrice de l’environnement qui porte préjudice aux communautés et produit des aliments de piètre qualité. Des mécanismes internationaux contraignants qui promeuvent l’agro-écologie doivent être mis en place pour protéger la santé humaine et l’environnement et augmenter la production agricole, la biodiversité et la résilience ».

PAN UK a beaucoup travaillé à la promotion des pratiques d’agro-écologie sur un certain nombre de cultures clés d’Afrique et d’Amérique Latine. Keith Tyrell, Directeur de PAN UK déclare qu’« aujourd’hui, il n’y a plus d’excuse pour continuer les pratiques usuelles s’agissant d’agriculture. Les aliments et les fibres sont cultivés avec succès dans le monde sans faire usage de Pesticides Extrêmement Dangereux. Le rapport du Rapporteur Spécial de l’ONU dévoile les forces qui tentent de faire de l’agriculture consommatrice intensive de ressources une norme acceptable. Nous devons promouvoir le droit à une alimentation produite de manière saine et durable ».

Judy Hatcher, Directrice Exécutive de PAN Amérique du Nord résume en indiquant que « le rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l'alimentation a souligné le contrôle exercé par les multinationales sur le système agricole dans une grande partie du globe. Cette saisie collective du système alimentaire a entrainé des dégâts sur les communautés du monde entier ainsi qu’une pénurie alimentaire artificielle et des aliments de mauvaise qualité. Il est temps de réparer ce tort et de mettre en place un mécanisme international solide, qui protégera véritablement notre droit à l'alimentation. »

Le rapport du Rapporteur Spécial est disponible sur ; http://www.ohchr.org/EN/Issues/Food/Pages/Annual.aspx

Disponible pour interview:

Abou Thiam, PAN Africa, abouthiam@pan-afrique.org+221 776443255
Sarojeni Rengam, PAN Asie Pacifique, sarojeni.rengam@panap.net
Susan Haffmans, PAN Allemagne, susan.haffmans@pan-germany.org+49(0)40-3991910-25
Javier Souza Casadinho, PAN Amérique Latine, javierrapal@yahoo.com.ar ,+11 15 3617 1782
Paul Towers, PAN Amérique du Nord, ptowers@panna.org , +10119165883100
Keith Tyrell, PAN Royaume UNI, keithtyrell@pan-uk.org , +447588706224

Pesticide Action Network, un réseau international avec des centres régionaux sur les cinq continents, travaille depuis plus de 35 ans pour attirer l'attention sur le problème d’empoisonnement par les pesticides et inciter l'action internationale à la résolution de ce problème.